Absolument dé-bor-dée ! ou le paradoxe du fonctionnaire

Vous allez me dire que j'arrive après la bataille. C'est un peu vrai. Pour ma défense, je voulais lire ce livre depuis très longtemps (depuis sa sortie en fait), mais il fait juste partie de ces livres qu'on ne veut pas payer plein pot, on attend donc la sortie en poche. Voilà chose faite !

Pourquoi une telle envie de le lire ? Parce qu'ayant travaillé une année dans la fonction publique territoriale (année qui m'a semblé être une éternité) et exerçant toujours dans une structure parapublique, ce livre me parle. 

On y suit les aventures de Zoé Shepard, administratrice territoriale fraichement diplômée, au sein de la commune où elle est employée en qualité de chargée de mission. Le quotidien qu'elle dépeint est loin d'être rose : une municipalité qui s'apparente plus à une mafia qu'autre chose, une hiérarchie incompétente voire simplement ignorante, des collègues j'en foutre et j'en passe...

On pourrait penser que se livre se borne à reprendre les préjugés dont la fonction publique est généralement affublée et quelqu'un qui n'a jamais travaillé dans ce secteur pourrait n'y voir que mythomanie... Et bien malheureusement : non. 

Si certaines histoires et certains traits de caractères sont forcément exagérés, les grandes lignes sont véridiques. Certains collègues de Zoé (enfin Aurélie Boulet de son vrai nom) se sont d'ailleurs reconnus en lisant le livre... Et pour ma part, j'ai reconnu dans certains personnages certains de mes collègues !

Et oui, la fonction publique est souvent une grande mascarade où beaucoup n'ont pas leur place. C'est une situation difficile à vivre au quotidien quand on est jeune diplômée et qu'on a sincèrement envie de travailler, je n'aurais tenu qu'un an dans la mairie où j'ai eu mon premier emploi. J'en suis ressortie avec tous mes espoirs réduits à néants. 

Ce fut un réel plaisir, presque salvateur, de retrouver couché sur le papier un quotidien qui dépasse parfois les limites de l'entendement. Ce livre est très bien écrit et très drôle, on le lit d'une traite. Il devrait d'ailleurs être fournis à tous les candidats aux concours de la fonction publique, histoire de les faire réfléchir deux fois à leur plan de carrière. Voire même envoyé avec les avis d'imposition, afin que l'on ai tous bien à l'esprit ce qui va advenir de nos impôts...

J'espère que ce billet ne m'atirera pas les foudres de quelques fonctionnaires un peu trop zélés... 

Absolument dé-bor-dée ! ou le paradoxe du fonctionnaire de Zoé Shepard
Chez Point
306 pages de pur bonheur
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

Sheily a dit…

Ce livre est tellement drôle qu'on visualise si bien chaque scène!

mathiaslphotos a dit…

Je n'ai jamais su si ce livre me faisait rire ou pleurer ... en tout cas, il y a eu des larmes :-D

natali a dit…

J'ai très envie de lire ce livre car j'ai mon meilleur ami qui vient d'intégrer une administration après avoir travaillé 30 ans dans le privé et c'est vrai que par moment c'est très difficile de s'adapter et de vivre au quotidien dans une mentalité très particulière.
Merci à toi bises
Natali

Booksnflicks a dit…

Il faudrait que je le lise, je suis à fond dans tous les sujets liés au travail en ce moment. N'empêche quelque part,je comprends ceux qui veulent rentrer dans la fonction publique. Tu t'ennuies mais au moins tu as la sécurité de l'emploi.

Laeti a dit…

Je ne peux que me retrouver dans ton billet et dans ce bouquin qui me tarde de lire : je bosse depuis plus de 4 ans dans une administration et je n'ai qu'une envie, la quitter! Certains préjugés qui gravitent autour de cette énormité qu'est la fonction publiques sont fondés. Et je n'ai qu'un mot : la lenteur administrative est un massacre! Bref, pour en remettre une couche, je note la référence de cet ouvrage qui renforcera, j'en suis persuadée, l'idée de me réorienter :-)

mllelouise a dit…

ce livre représente peut être une partie de la Fonction Publique, mais il serait bon de ne pas oublier que dans d'autres services, il y a de quoi remplir des journées de travail de 10h ! (au moins)(et je sais de quoi je parle)

powings a dit…

Avis mitigé pour moi, j'ai trouvé que c'était toujours un peu la meme chose tout au long du livre.

Anonyme a dit…

C'est tellement proche de la réalité que je me croyais au bureau

Enregistrer un commentaire